Comité

Philippe HENEMAN, Président, CDB AIR FRANCE,

Jean-Philippe BELEN, Vice-président, CDB aviation d’affaires,

Sabine FAURET, Trésorière, épouse de Pascal,

Nathalie ODOS, épouse de Bruno,

Eric GUERIN, CDB CANADAIR,

Claude JACOB, CDB A330,

Jean-Charles CARLIER, CDB aviation d’affaires.

105s Commentaires à “Comité”

  1. Ichou

    Enfin libres! Même sous contrôle judiciaire… C’est un début de lumière au bout du tunnel…
    Je suis heureux pour vous et vos familles qu’il ne faut pas oublier.
    Bienvenus chez vous…
    Bon courage pour la suite, toutes mes pensées vont vers vous.
    Amitiés,
    Yves « Ichou » Ichas

    Répondre
  2. Lambert

    Quel soulagement de vous savoir rentrés. Bon courage pour la suite.

    Répondre
  3. mateo62

    On s’étonnera que chaque jour des délinquants sont arrêtés, présentés au juge, puis relâchés, avec, lorsqu’ils sont condamnés, un simple bracelet électronique, comme sanction judiciaire. De retour dans leurs cités, ils peuvent aller narguer ou menacer leurs victimes sans que cela n’émeuve personne.
    On se rappellera de ces policiers expliquant quelques jours en arrière que des milliers de condamnations ne donnent lieu à aucun mandat de dépôt, les « condamnés » s’en retournant dans leurs pénates sans autres formes de procès (sans jeu de mot). Et là une armada gendarmesque, à l’aube, pour nos deux pilotes qui n’ont eu de cesse de dire qu’ils étaient à la disposition de la justice.
    Dupont-Moretti a eu raison de dénoncer cette humiliation, c’est purement inacceptable.

    Répondre
  4. Philippe de Champs "dech"

    Quel joie de vous savoir tous les deux de retour! Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu une aussi bonne nouvelle. J’ai du mal à imaginer quel soulagement se doit être pour vous de vous retrouver en famille.
    Bon retour chez vous ! Amitiés

    Philippe (Sarajevo 1995)

    Répondre
  5. Leïla

    Bonjour à toutes et à tous, un bonjour spécialement à Messieurs Pascal Fauret et Bruno Odos, ainsi qu’à leurs proches,
    Tout d’abord, je souhaite aux deux pilotes un retour mérité en famille, une sérénité et une harmonie retrouvée à distance de certains médias en recherche de sensationnel, tout en sachant que votre combat n’est pas fini. Votre démarche dès votre arrivée sur le sol français – exposer votre situation et vos demandes claires de justice- est courageuse. Votre parole était forte et, quels que soient les commentaires qu’il y ait eus, je ne peux que soutenir la façon dont vous avez géré la partie publique de votre histoire et en particulier les propos critiques et réactions à juste titre de M. Bruno Odos face au journaliste de France 2. C’est d’ailleurs en raison de propos déplacés , voir révoltants, de journalistes, d’internautes, etc., que je me décide à écrire sur votre site.
    Je ne suis qu’une anonyme parmi tant d’autres et j’avoue que je n’ai appris l’histoire des deux pilotes que récemment, depuis l’annonce de leur retour en France dans les médias.( Mes sources habituelles d’information sont essentiellement la radio et certains hebdomadaires ou mensuels principalement.., certains sites internet.) . Je me suis intéressée à votre histoire par rapport à cet espace de non-justice et l’épreuve que vous avez traversés. J’ai donc lu et regardé sur le web, entre autre, tout ce qui concernait cette affaire. Je me garderai bien de donner un avis sur votre histoire, je ne suis personne pour le faire. Je désire surtout pouvoir vous exprimer mon entier soutien, à vous, votre famille et vos amis, dans la suite à venir. Respect également à vos fidèles amis, dont j’ai pu comprendre l’investissement à travers un reportage et votre comité de soutien. S’il faut signer ou s’inscrire quelque part pour continuer à soutenir votre combat, je vous remercie par avance de l’information que vous transmettrez. Tout le meilleur est à venir, cordialement, leïla

    Répondre
  6. on nous donne une info détaillée sur cette affaire , et nous connaissons enfin « de visu » Philippe Heneman C’est bien tout cela et nous conforte dans notre indignation (plutôt écoeurement ) dans le déroulement des évènements .Le procureur , Guzman , on n’oserait même plus cela dans une opérette , un comportement tellement gros et démodé ! Contente de savoir ces pilotes parmi les leurs. Espérons que les deux personnes toujours à St Domingue vont connaître un dénouement à leur situation, et , au fait, QUE FAIT LE QUAI d’ORSAY , alors Mr FABIUS , ces gens ne sont pas des otages ?

    Répondre
  7. Eric29

    Pascal et Bruno ,
    Encore bravo pour un retour aussi spectaculaire dans l’hexagone …..que dire je suis vraiment heureux pour vous et l’ensemble de vos familles. Bonnes chance pour la suite.

    Répondre
  8. sartel

    Bon retour chez vous.
    Vous avez été tous deux et vos familles très courageux de prendre cette décision. Courage à tous pour les moments à venir. On vous soutien…

    Répondre
  9. Daniel Odos

    Vous ne pouvez pas imaginer le soulagement et la joie que nous avons ressenti au sein de la famille lorsque nous avons appris cette super nouvelle!!!! Merci infiniment aux personnes qui ont aidé mon frère Bruno et Pascal à rentrer à la Maison! Et merci à toutes celles et ceux qui nous ont apporté leur soutien durant cette période difficile. Merci, merci, merci. Je tarde un peu mais quelle émotion! :-)

    Répondre
  10. Ichou

    Bravo aux « exfiltreurs » et bravo aux deux ex-otages (on ne peut que les nommer ainsi)!!!! Bienvenue chez vous et profitez de vos familles, ce cauchemar est terminé….. Je suis très fier d’avoir croisé ta route et d’avoir volé avec toi dans l’armée de l’air cher Bruno!!!!!!! Des bises…

    Répondre
  11. Jacques Darolles

    Ce matin, Marseille, 4h00, réveil, à tâtons dans la chambre d’hôtel…
    Et là, qu’est-ce que je vois en allumant mon ordi ?
    Yyyyeeeessss !
    Alors là, une nouvelle comme ça, ça vous mets en jambes pour les quatre étapes de la journée !
    Un grand bravo aux « exfiltreurs » !

    Répondre
  12. Patrice Morquécho

    Je suis très heureux du retour de Pascal et Bruno. C’était la seule chose à faire. Leur innocence va enfin pouvoir éclater au grand jour.
    Bravo aux amis qui ont rendu ce retour possible.
    Patrice Morquécho, ancien de l’Aéro.

    Répondre
  13. geneviève D.

    Eric Dupond-Moretti dans l’affaire ! Cela me donne une grande confiance en l’avenir, un immense avocat Lillois ( je suis nordiste et fière de cela !) , sans oublier ceux qui vont se consacrer à cette affaire aussi. Heureuse pour les familles.

    Répondre
  14. Hervé

    Bravo, je suis très content du retour de pascal et Bruno, que la justice fasse la lumière sur cette affaire.
    Signe un ancien de la flottille 12F

    Répondre
  15. Bravo ! Félicitations au commando et à nos deux pilotes plein de courage et d’honneur! Ils sont innocents. Nous avons mis un article sur le site argentanais dans l’Orne. Cela nous démontre qu’il y a, heureusement, encore en France des hommes de courage et d’honneur, prêts à donner leur vie pour une cause juste. Amitiés à leur famille

    Répondre
  16. Dufour

    Très heureuse de cette très belle nouvelle ! Finalement, c’était pour eux la seule solution : s’enfuir pour mieux se défendre. Je suis de tout coeur avec vous tous !

    Répondre
  17. mateo62

    Bravo pour cette exfiltration !
    Il n’y avait que cela à faire, devant une « justice » qui ne mérite sûrement pas ce nom. Que nos ex-pilotes de l’aéronavale profitent de leur famille, et du retour au pays.
    Et félicitations à ceux qui ont participé à cette opération qui est tout à leur honneur.

    Répondre
  18. ravel

    Maman d’un futur pilote et maman tout court, je suis heureuse du dénouement connu ce jour. Contre l’inefficacité de certains politiques et la corruption en république dominicaine il ne restait plus que l’entraide pour triompher d’une justice illusoire et de politiques fébriles. BRAVO pour cette intervention réussie et pour leur liberté retrouvée

    Répondre
  19. geneviève D.

    Superbe nouvelle que ce retour, bien sur ils n’en ont pas fini mais les savoir revenus sur notre sol est tout à fait rassurant. Contente pour les familles ! C’était tellement inespéré !

    Répondre
  20. geneviève D.

    Superbe nouvelle que ce retour, bien sur ils n’en ont pas fini mais les savoir revenu sur notre sol est tout à fait rassurant. Contente pour les familles ! C’était tellement inespéré !

    Répondre
  21. Arnaud R

    Face à une situation qui n’a que trop durée du fait d’une justice politique, je trouve que la solution d’un embargo sur les liaisons aériennes touristiques, en d’autres termes, une action sur l’économique peut faire bouger les choses rapidement.

    Répondre
  22. Jean François ASSANTE

    Bonjour Pascal et Bruno,
    de tout coeur avec vous dans cette épreuve injuste, nous parlons beaucoup de vous dans les cockpits à Airfrance et la profession est derrière vous . Il est important que nous soyons tous unis avec vous, pour citer ST Exupéry : » La grandeur d’ un métier est peut être avant tout d’unir les hommes : il n’est qu’un luxe véritable, c’est celui des relations humaines. »
    à bientôt en France.

    Répondre
  23. Stéphane Urien

    Bonjour,
    Ecœuré comme beaucoup par cette affaire, j’aimerais pouvoir concrètement apporter mon soutien à Bruno et Pascal. Je dois aller à PUJ le 10 octobre en rotation. Peut-être est-ce l’occasion de le faire? Surtout, quel serait le meilleur moyen de le faire?

    Répondre
  24. Claire LP

    Je suis hôtesse de l’air dans l’aviation d’affaire depuis 8 ans.
    Très touchée par cette affaire que je suis depuis le début.
    Quel est le contact des avocats s’il vous plait?
    Il m’est éventuellement possible de leur venir en aide par des moyens gouvernementaux de par des contacts français influents. C’est très sérieux.
    Je préférerai vous donner plus de précision par email.
    Merci de me communiquer ces informations par email. Il est grand temps d’agir, c ‘est l’opération de la dernière chance.
    J’attend votre réponse au plus vite.
    Cordialement,
    Claire

    Répondre
  25. Philippe de Mal

    A l’attention de Sabine Fauret, de Nathalie Odos.
    Je suis écoeuré par cette affaire, par les prouesses du 1er Ministre et de Fabius, aussi « efficaces » l’un que l’autre et qui prétendent qu’il n’y a plus d’otage Français dans le monde : erreur.
    Dans la mesure de mes moyens, j’aimerais pouvoir vous aider. Y a-t-il une adresse mail où vous joindre, plus « discrète » que celle-ci ? !!
    Merci pour votre réponse.
    Philippe de Mal

    Répondre
  26. faure

    Le gouvernement français va devoir faire face à une nouvelle prise d’otages!!!!

    Répondre
  27. Mes deux fils sont stewards et je n’ose imaginer une seconde de les voir victimes d’une épreuve comme celle que vous vivez ! Je suis atterrée devant ce verdict accablant et vous assure de mon soutien . Tenez bon et ne perdez pas confiance ! Courage à vous et vos familles . On ne va pas vous laisser tomber !!!

    Répondre
    • geneviève D.

      Martine, comme vous le savez , il y a des choses incompréhensibles dans la diplomatie ! Cette histoire en est la preuve, ces deux pilotes au passé très convaincant n’ont pas eu la chance d’être montés en épingle par notre Présidence, j’espère comme beaucoup , que la dernière phase sera la bonne et que nous les verrons accueillis comme il se doit sur le tarmac .. Bon courage aux familles ,nous espérons beaucoup avec vous

      Répondre
  28. Lacoste

    Bonjour je suis choquée par ce verdict surtout que monsieur odos venait à mon hôtel une personne très bien que j apprécié bon courage à vous

    Répondre
  29. geneviève D.

    je n’ai aucune relation avec les pilotes , familles,etc mais écoeurée depuis le début des reportages sur cette affaire. Tenez bon, que les touristes boycottent St Domingue ! espérons qu’à la prochaine échéance ils soient libres Que fait le quai d’Orsay ? moins payant que d’autres affaires ??? bon courage et nos pensées aux familles

    Répondre
  30. Fermé Sylvie

    Bonjour , je suis scandalisée du verdict , je connais très bien laRublique Dominicaine pour m’y être rendue plusieurs fois chez des Amis qui vivent là bas .
    Nous devons demander à tous les Français qui veulent partir en vacances en République Dominicaine ,de boycotter ce pays ,sans tourisme ,ils ne sont plus rien . Laissez moi rire , qu’ils fassent déjà le ménage dans leur pays qui regorge de traficants et voleurs en tout genre .
    Sylvie

    Répondre
  31. lengaigne

    autre chose :les journaleux toujours prompts a parler d’eux devraient parler des autres ou y être forcés
    bien a vous

    Répondre
  32. lengaigne

    Bonjour,
    Ancien de la 4 et ex cdb UTA , j’ai envoyé de l’aide, mais que peut on faire pour faire s’activer nos inutiles de politiques?

    Répondre
  33. Jamais les pilotes ne contrôle les bagage des les aéroports cela est le travail des douanes ou des service de sécurité de l aéroport

    Répondre
  34. Lemarquand Valérie

    Bonsoir,
    J’espère que le procès se déroule dans de bonnes conditions. Nous n’avons pas trop de nouvelles. Je reconduis mon soutien a vous tous et notamment à Sabine. (je suis ex météo à la BAN de Hyeres en 1989).
    Bien cordialement.
    Valérie Lematquand

    Répondre
  35. HENEMAN Thierry

    Salut Pascal et Bruno. Courage !! . Vous avez tout mon soutien et je pense que tous mes collègues du contrôle aérien s’associeront à moi. Thierry

    Répondre
  36. Patrick Perez

    Salut Pascal et Bruno, tout mon soutien, j’espère que votre liberté conditionnelle vous permet de mieux supporter cette horreur. De tout cœur avec vous, on parle souvent de vous deux dans les cockpits. Patrick, ancien monit. Cognac

    Répondre
    • Bruno

      Bonjour Patrick.

      Ton message nous a échappé.
      Depuis la mise en place de la page de correspondance « contactez P&B » on lit beaucoup moins les autres…
      En liberté conditionnelle.
      Retenu.
      Retenu « par » une île, vulnérable depuis dix neuf mois à ses défaillances et meurtri durablement…
      Heureusement les visites d’amis et de nos épouses, vos engagements de soutien nous réchauffent le cœur bien plus que le soleil que viennent chercher les touristes en R.D..

      Merci de nous suivre Patrick.

      Bruno

      Répondre
  37. faure

    Le verdict peut-il permettre au gouvernement français de demander l »extradition ? Celui-ci ouvre peut être une porte de sortie pour que la justice Dominicaine se débarrasse de ce dossier qu’elle n’est pas capable de gérer! C’est bizarre qu’il n’y ait pas eu de demande de caution! Nous savons que nos amis respecteront la conditionnelle, mais moins sûr pour les autres! Du coup que se passerait- il, si certains inculpés prennent la fuite? L’enquête n’avancera pas, cela peut prendre des années! La mobilisation doit continuer..Merci à tous les acteurs.

    Répondre
  38. CHARTON

    Je suis à la retraite depuis 3 mois… Après 33 années passées dans ce monde de l’aérien qui je pense doit rester avant tout une grande famille et à laquelle je suis très attaché. Nous sommes tous animés de la même passion celle d’être libre et de voler. Des affaires « délicates » il m’en a été donné l’occasion d’en apprendre des dénouements plus « heureux » et surtout bien plus rapides. Avec l’expérience de quelques heures de vol au long cours je me suis bien malheureusement aperçu que nous ne « pesions » pas grand chose sortis de nos frontières face à certains pouvoirs divers… Mais je reste fermement convaincu que la volonté collective triomphera. Courage !

    Répondre
  39. Gregory Turk

    En ce moment ce sont les 40 ans de l’aéroport de Roissy. France Inter y fait reference dans presque toutes ses emissions. Je pense que ce pourrait etre un moment choisi de leur faire glisser quelques mots pour Pascal et Bruno. Je n’ai pas pris l’initiative de le faire sans votre accord. Si l’idée vous semble correcte, France Inter est joignable au 0140247000.

    Cordialement.
    Gregory

    Répondre
  40. pege

    Il faut quotidiennement citer leurs noms au journal télé en tant qu’otage et victimes!

    Répondre
  41. faure

    Je suis étonnée que tout le personnel navigant n’ait pas été informé de la situation! Merci de faire suivre l’info afin que toute la profession soit derrière eux.

    Répondre
  42. Chloé R.

    Hôtesse de l’air pour une compagnie aérienne européenne, j’ai découvert le sort réservé à Pascal et Bruno ce jour dans un reportage sur M6 et celui-ci m’a particulièrement touché.
    Je souhaite apporter mon témoignage avec mes propres mots et surtout mon soutien à ces deux pilotes ainsi qu’à leur famille et leurs proches.
    Il est vrai qu’à l’arrière de la cabine, on a souvent tendance à considérer nos pilotes comme « Dieu » comme le veut le jargon du métier et à les « idéaliser ».
    Pour autant, il convient de remettre les choses à leur place et comme l’a si bien souligné l’un des deux pilotes dans le reportage :  » Vous présentez vos valises aux pilotes vous lorsque vous embarquez à bord d’un avion ? »
    Je crois que cette interrogation résume bien la situation dans laquelle ils se trouvent actuellement et il me parait évident que celle-ci devrait permettre à elle seule de résoudre cette affaire !
    Le circuit d’un passager avant de prendre un vol est très long. Cela passe par la réservation de son billet, son acheminement à l’aéroport, l’enregistrement de ses bagages, le contrôle de sécurité, l’embarquement…. Chacune de ses étapes à ses propres intervenants et ils ont chacun un rôle à jouer dans le bon déroulement de l’expérience du passager. Il y a l’avant vol, le vol et l’après vol.
    Même s’il est vrai que, pendant le vol, les pilotes ont la responsabilité d’une grande partie des évènements qui peuvent survenir à bord, il parait plus qu’évident qu’ils ne sont pas responsables de ce qui a pu se passer avant le vol et qu’il n’est pas de leur ressort d’aller vérifier si les contrôles de sécurité au sol ont été correctement effectués.
    Nous sommes plusieurs acteurs, tels les maillons d’une chaine et cette chaine n’a plus lieu d’être si chacun doit vérifier le travail de l’autre ; d’autant plus que, dans ce cas, ce n’est pas une heure avant le vol que les équipages devraient se présenter mais deux voire trois !
    J’espère vivement que cette affaire pourra être rapidement traitée et que Pascal et Bruno pourront prochainement être relaxés et ainsi rejoindre leur famille.
    Aériennement vôtre et avec tout mon soutien.

    Répondre
  43. DAOUD Saber

    « Je ne peux qu’encourager nos deux pilotes francais….La mémoire peut toujours nous abandonner pourvu que le jugement ne nous manque pas. Courage les gars!!!! On pense à vous. »

    Répondre
  44. faure

    Le 20 mars 2014 approche à grands pas, alors pas question que l’année de détention provisoire se prolonge! Messieurs les avocats vous devez vous rendre à l’évidence que la justice dominicaine ne libérera pas nos amis, ils ne sont plus des prévenus mais des otages! Alors nous allons devoir payer une rançon, négociez leur libération et reversez leur l’argent que vous reçu pour assurer leur défense. Tant pis , laissons notre morale de côté car avec des voyous elle est inutile. Maintenant que tous les médias ont largement communiqués, il faut bouger organisons un rassemblement à Orly ou ailleurs le 20 mars, nous pourrions bloquer un moment l’enregistrement pour un vol vers la RD….

    Répondre
  45. Guillon christophe

    C’est énorme !!!! . L’audience est encore reportée. J’espère que les menaces de boycotter le pays vont être réalisées. Allez en RD est très dangereux, et il faut le crier haut et fort. Il faut casser le tourisme dans ce pays pour éviter tous ces drames….

    Répondre

Laisser un Commentaire