Comité

Philippe HENEMAN, Président, CDB AIR FRANCE,

Jean-Philippe BELEN, Vice-président, CDB aviation d’affaires,

Sabine FAURET, Trésorière, épouse de Pascal,

Nathalie ODOS, épouse de Bruno,

Eric GUERIN, CDB CANADAIR,

Claude JACOB, CDB A330,

Jean-Charles CARLIER, CDB aviation d’affaires.

64 Responses to “Comité”

  1. faure

    Le verdict peut-il permettre au gouvernement français de demander l”extradition ? Celui-ci ouvre peut être une porte de sortie pour que la justice Dominicaine se débarrasse de ce dossier qu’elle n’est pas capable de gérer! C’est bizarre qu’il n’y ait pas eu de demande de caution! Nous savons que nos amis respecteront la conditionnelle, mais moins sûr pour les autres! Du coup que se passerait- il, si certains inculpés prennent la fuite? L’enquête n’avancera pas, cela peut prendre des années! La mobilisation doit continuer..Merci à tous les acteurs.

    Reply
  2. CHARTON

    Je suis à la retraite depuis 3 mois… Après 33 années passées dans ce monde de l’aérien qui je pense doit rester avant tout une grande famille et à laquelle je suis très attaché. Nous sommes tous animés de la même passion celle d’être libre et de voler. Des affaires “délicates” il m’en a été donné l’occasion d’en apprendre des dénouements plus “heureux” et surtout bien plus rapides. Avec l’expérience de quelques heures de vol au long cours je me suis bien malheureusement aperçu que nous ne “pesions” pas grand chose sortis de nos frontières face à certains pouvoirs divers… Mais je reste fermement convaincu que la volonté collective triomphera. Courage !

    Reply
  3. Gregory Turk

    En ce moment ce sont les 40 ans de l’aéroport de Roissy. France Inter y fait reference dans presque toutes ses emissions. Je pense que ce pourrait etre un moment choisi de leur faire glisser quelques mots pour Pascal et Bruno. Je n’ai pas pris l’initiative de le faire sans votre accord. Si l’idée vous semble correcte, France Inter est joignable au 0140247000.

    Cordialement.
    Gregory

    Reply
  4. pege

    Il faut quotidiennement citer leurs noms au journal télé en tant qu’otage et victimes!

    Reply
  5. faure

    Je suis étonnée que tout le personnel navigant n’ait pas été informé de la situation! Merci de faire suivre l’info afin que toute la profession soit derrière eux.

    Reply
  6. Chloé R.

    Hôtesse de l’air pour une compagnie aérienne européenne, j’ai découvert le sort réservé à Pascal et Bruno ce jour dans un reportage sur M6 et celui-ci m’a particulièrement touché.
    Je souhaite apporter mon témoignage avec mes propres mots et surtout mon soutien à ces deux pilotes ainsi qu’à leur famille et leurs proches.
    Il est vrai qu’à l’arrière de la cabine, on a souvent tendance à considérer nos pilotes comme “Dieu” comme le veut le jargon du métier et à les “idéaliser”.
    Pour autant, il convient de remettre les choses à leur place et comme l’a si bien souligné l’un des deux pilotes dans le reportage : ” Vous présentez vos valises aux pilotes vous lorsque vous embarquez à bord d’un avion ?”
    Je crois que cette interrogation résume bien la situation dans laquelle ils se trouvent actuellement et il me parait évident que celle-ci devrait permettre à elle seule de résoudre cette affaire !
    Le circuit d’un passager avant de prendre un vol est très long. Cela passe par la réservation de son billet, son acheminement à l’aéroport, l’enregistrement de ses bagages, le contrôle de sécurité, l’embarquement…. Chacune de ses étapes à ses propres intervenants et ils ont chacun un rôle à jouer dans le bon déroulement de l’expérience du passager. Il y a l’avant vol, le vol et l’après vol.
    Même s’il est vrai que, pendant le vol, les pilotes ont la responsabilité d’une grande partie des évènements qui peuvent survenir à bord, il parait plus qu’évident qu’ils ne sont pas responsables de ce qui a pu se passer avant le vol et qu’il n’est pas de leur ressort d’aller vérifier si les contrôles de sécurité au sol ont été correctement effectués.
    Nous sommes plusieurs acteurs, tels les maillons d’une chaine et cette chaine n’a plus lieu d’être si chacun doit vérifier le travail de l’autre ; d’autant plus que, dans ce cas, ce n’est pas une heure avant le vol que les équipages devraient se présenter mais deux voire trois !
    J’espère vivement que cette affaire pourra être rapidement traitée et que Pascal et Bruno pourront prochainement être relaxés et ainsi rejoindre leur famille.
    Aériennement vôtre et avec tout mon soutien.

    Reply
  7. DAOUD Saber

    “Je ne peux qu’encourager nos deux pilotes francais….La mémoire peut toujours nous abandonner pourvu que le jugement ne nous manque pas. Courage les gars!!!! On pense à vous.”

    Reply
  8. faure

    Le 20 mars 2014 approche à grands pas, alors pas question que l’année de détention provisoire se prolonge! Messieurs les avocats vous devez vous rendre à l’évidence que la justice dominicaine ne libérera pas nos amis, ils ne sont plus des prévenus mais des otages! Alors nous allons devoir payer une rançon, négociez leur libération et reversez leur l’argent que vous reçu pour assurer leur défense. Tant pis , laissons notre morale de côté car avec des voyous elle est inutile. Maintenant que tous les médias ont largement communiqués, il faut bouger organisons un rassemblement à Orly ou ailleurs le 20 mars, nous pourrions bloquer un moment l’enregistrement pour un vol vers la RD….

    Reply

Leave a Reply